Se preparer a un speed dating search all online dating sites

The analysis has been done for 40 rainfall stations with records starting during the 1892–1940 period and ending in 2000, and representative of all the rainfall regions.

The Mann-Kendal test did not identify a significant trend at all the 40 stations, and therefore there is no proof that the average rainfall at each of these stations has changed.

Il est évidemment impossible (et interdit, ces articles sont payants) de reproduire in extenso, ou même en grande partie, les résultats des analyses statistiques effectuées par l'auteur. "Analyse de la tendance de la pluviosité annuelle au Zimbabwe pour les périodes 1933–1992 et 1933–2000.

Cependant et entre autres graphiques et tableaux intéressants, nous propose la figure suivante destinée à expliquer, au moins en partie, pour quelle raison l'idée d'un accroissement progressif de la sécheresse s'est installée parmi les spécialistes qui suivent ces questions de près. La tendance de la période 1933–1992 est donnée par Y = 772.6–1.01 X (r2 = 0.01) tandis que celle de la période 1933– 2000 est donnée par Y = 729.8–0.20 X (r2 = 0.0)." En clair, si on se limite aux données accessibles jusqu'en 1993, on trouve que la pluviosité décroît avec une pente de -1,01 ce qui peut sembler alarmant et qui rentre dans le domaine statistiquement significatif.

Comme vous les voyez, la pluviosité est extrêmement variable, selon la région considérée au Zimbabwe.

Elle va de 3m d'eau par an à 400 mm/d'eau par an L'article, relativement copieux, examine avec beaucoup de soin et en utilisant les techniques statistiques modernes, la totalité des séries temporelles de pluviométrie relevées dans les 40 stations, considérées comme fiables, indiquées ci-dessus.

C'est un test propre à détecter les cassures dans les données ou les discontinuités brutales.

Je compléterai cette page au fur et à mesure de mes trouvailles, comme à l'accoutumé.

Je vous les rappelle : GIEC AR4 ( Changement Climatique 2007 : Groupe de travail I (Les bases)(*) "Long-term trends from 1900 to 2005 have been observed in precipitation amount over many large regions.[11] Significantly increased precipitation has been observed in eastern parts of North and South America, northern Europe and northern and central Asia.

Drying has been observed in the Sahel, the Mediterranean, southern Africa and parts of southern Asia [....][11] " Soit, en français : 'Des tendances à long terme, de 1900 à 2005, ont été observées pour ce qui concerne la pluviosité dans beaucoup de très grandes régions.

Quelques études ont conclu que la pluviométrie moyenne au Zimbabwe a baissé de 10% ou 100 mm durant les cents dernières années.

Cet article étudie la validité de la supposition que la pluviométrie décroît au Zimbabwe.

Leave a Reply